Les 3 « énormes »

Christophe Cazemayor, 55 ans, célibataire, 2 enfants, Agent de maitrise chez EPTA France. Ramuntxo Amestoy, 52 ans, marié, 2 enfants, Employé chez Signature. Fabien Cotta, 46 ans, marié, 2 enfants, Gérant de société.

Impossible de dissocier ces 3 « énormes » joueurs de Pala qui feront de cette spécialité une des priorités du mandat de Pelote Avenir.

Qui mieux qu’eux pour en parler, pour en analyser les besoins et pour surtout y apporter des solutions.

Christophe Cazemayor, 55 ans, célibataire, 2 enfants, Agent de maitrise chez EPTA France.

Ramuntxo Amestoy, 52 ans, marié, 2 enfants, Employé chez Signature.

Fabien Cotta, 46 ans, marié, 2 enfants, Gérant de société.

On ne va pas égrener l’ensemble de leurs palmarès car ce serait bien trop long mais il est important de vous donner un petit aperçu de leurs talents :

  • 6 Championnats du Monde, 5 coupes du Monde, 1 Jeux Olympiques, et de nombreux titres nationaux à l’actif de Christophe.
  • 4 titres mondiaux, 9 titres de Xare, 25 titres de pala Nationale A en trinquet à l’actif de Ramuntxo.
     
  • 5 titres nationaux Nationale A, 2 de Nationales B de paleta gomme pleine à l’actif de Fabien.


Si Christophe et Ramuntxo ont débuté leur carrière en jouant à la main nue, Fabien quant à lui n’a joué qu’à la pala depuis l’âge de 5 ans.

Ces 3 personnalités de notre sport ont tout au long de leur carrière fait d’énormes sacrifices pour atteindre et surtout garder le niveau qui est le leur. 

Ils se sont également toujours investis pour les autres, soit en créant une école de pala pour christophe, soit en organisant des tournois pour ramuntxo, soit en étant l’ambassadeur de son club pour fabien.

Il n’est donc pas utile de préciser que, leur immense carrière, leur connaissance sans failles de la spécialité de pala, leur envie de développer cette pratique sur l’ensemble du territoire, est une aubaine que nous ne pouvions pas laisser passer dans l’équipe pelote avenir.

Grâce à eux et d’autres colistiers que nous vous présenterons dans les semaines qui viennent, la pala retrouvera les lettres de noblesse qu’elle mérite et ne sera plus une spécialité délaissée ou en tout cas sous-évaluée comme elle l’est aujourd’hui.

Publié par Joan Cantegrel

Créateur de Tournoispelote.fr en 2007

%d blogueurs aiment cette page :